La chirurgie esthétique

21/12/2016    Dr Taher Jemal - Chirurgien Esthétique

De la reconstruction des lèvres chez les anciens égyptiens au boom du marché de la beauté dans les années 2000 en passant par la réparation des dommages et des grandes mutilations de la première guerre mondiale,

La chirurgie plastique, plus communément appelée par le citoyen Lambda chirurgie esthétique, est aujourd'hui un passage inévitable pour un nombre de plus en plus croissant de personnes en quête de ce physique impeccable. La chirurgie esthétique est un volet de la chirurgie plastique qui comprend aussi la chirurgie des brûlés, la chirurgie de la main et la chirurgie reconstructrice ou réparatrice.

Devenu un vrai culte aux USA, en Chine et au Brésil, la chirurgie esthétique a pour objectif d'améliorer l'apparence du corps humain, visage et silhouette. Toutes les parties du corps, à l'exception bien entendu de ce qui est organique, peuvent passer sous le bistouri.

En se référant aux dernières données de l'ISAPS (International Society of Aesthetic Plastic Surgery), la liposuccion est l'intervention esthétique vedette, suivie par l'augmentation mammaire, la blépharoplastie, la rhinoplastie et l'abdominoplastie.

En plus de l'augmentation mammaire, les seins peuvent être le siège d'autres types d'interventions tels que la réduction mammaire en cas d'hypertrophie mammaire, l'opération pour ptose mammaire (les seins tombants), la correction des seins tubéreux (seins en tube et qui sont souvent de petite taille). Pour les hommes, il s'agit essentiellement de corriger une gynécomastie (développement excessif des glanes mammaires).

Pour affiner la silhouette, nombreuses techniques peuvent être utilisées :

L'abdominoplastie qui consiste à retirer l'excès de graisse et à retendre la peau relâchée. Dans certains cas, un traitement du diastasis est associé. Le diastasis est l'écartement des muscles abdominaux, appelés grands droits, qui peut être congénital, suite à une césarienne ou chez les femmes multipares. Cet écartement est accompagné d'un élargissement de l'espace intermusculaire et d'une distension abdominale.

La liposuccion permet, grâce à l'aspiration des amas de graisse, d'éliminer les bourrelets disgracieux et de sculpter la silhouette. La liposuccion ou lipoaspiration peut se faire partout là où il y a des stocks de graisse (cuisses, hanches et fesses chez la femme ; bras, ventre et cou chez l'homme).

Le relâchement de la peau des cuisses et des bras peut aussi être retendu grâce au lifting.

En ce qui concerne le visage, un regard bien ouvert, un nez bien droit, un teint brillant et une peau lissée et le tour est joué, rien de plus facile pour constater que l'âge et le temps n'ont aucune emprise sur vous.

La blépharoplastie et en rehaussant les paupières tombantes vise à rafraîchir un regard lourd, fatigué et vieillot. Dans la majorité des cas, c'est la paupière supérieure qui tombe sur l'œil, la paupière inférieure peut aussi être la cible d'un relâchement mais moins prononcé. L'intervention sur le regard peut aussi intéresser les poches, les rides autour des yeux et les cernes.

Un nez fin, sans bosse et avec moins de rondeurs sur sa pointe est l'affaire de la rhinoplastie. Dans certains cas, s'y associe une correction de la cloison nasale si elle est déviée, on parle alors de septorhinoplastie.

De son côté, un mini-lift ou un lifting du visage aideront à rajeunir d'une dizaine d'années.

L'essentiel c'est de savoir que les différents volets de la chirurgie esthétique cités ci-dessus, bien que non motivés par une pathologie quelconque mais par le seul souhait de la personne d'avoir un mieux être, sont des interventions chirurgicales en bonne et due forme dont les indications sont minutieusement posées par un chirurgien esthétique et dont la majorité se font sous anesthésie générale.

Notre site utilise des cookies pour vous optimiser votre expérience utilisateur. En utilisant notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies. OK
Poser vos questions sur votre santé Un médecin vous répond gratuitement et confidentiellement
Poser ma question